Bienvenue au Centre 4s
« Le défi de la mauvaise gouvernance ne peut continuer d’être sacrifié au nom de la souveraineté nationale » PDF Imprimer Envoyer
Écrit par ( Interview par )Ibrahima Bayo Jr.   
Mercredi, 13 Décembre 2017 22:50

Pour La Tribune Afrique, Ahmedou Ould Abdallah, président du Centre pour la stratégie et la sécurité dans le Sahel Sahara, ancien haut fonctionnaire de l'ONU et expert des négociations internationales, éclaire, avec son expérience, les défis sécuritaires communs auxquels sont confrontées l'Afrique et l'Europe.

 

 


Mise à jour le Samedi, 16 Décembre 2017 11:55
Lire la suite...
 
Le Sahel : le défi des troupes étrangères. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par André Marie Pouya,Journaliste / Consultant   
Dimanche, 26 Novembre 2017 23:30

Avant la crise malienne de 2012, elles y étaient présentes, mais de façon ‘’confidentielle.’’. Cinq ans plus tard, est bien malin celui qui pourrait sortir des statistiques fiables sur le nombre de militaires étrangers opérant sur l’ensemble des pays du Sahel. Les drapeaux de la plupart des grandes puissances flottent dans cette région, fragilisée, en partie, par les djihadistes. Cette présence amène à plusieurs considérations. A la carte au choix : approbation, réticence et rejet de ces bras secourables…

Mise à jour le Dimanche, 26 Novembre 2017 23:41
Lire la suite...
 
Sahel Sahara : fragilités, entêtements et violence armée. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ahmedou Ould - Abdallah, President, www.Centre4s.org   
Mardi, 07 Novembre 2017 23:22

Avec l’opérationnalisation de leur force commune depuis ce 1 novembre 2017, les pays du G 5 Sahel peuvent difficilement contester l’état de crise armée dans la région. Une crise qui, au fur et à mesure qu’elle dure et s’ancre, devient plus perverse plus couteuse, et plus difficile à résoudre.

 

 


Mise à jour le Mardi, 07 Novembre 2017 23:51
Lire la suite...
 
Maroc-Algérie: «Il est temps de dépasser cette querelle qui déshonore le Maghreb» PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Christophe Boisbouvier   
Vendredi, 27 Octobre 2017 11:56

Pressions, menaces de boycott... Le grand sommet entre Africains et Européens, prévu à Abidjan le 29 novembre prochain, est l'objet d'un bras de fer. La République Arabe sahraouie démocratique veut en être, mais la Côte d'Ivoire ne veut pas l'inviter. Qui est derrière ce bras de fer ? Quelle en seront les conséquences ? Le Mauritanien Ahmedou Ould Abdallah a été, de 1979 à 1980, le chef de la diplomatie de son pays, puis l'un des secrétaires généraux adjoints de l'ONU. Aujourd'hui, il préside une société de conseil, le Centre 4S - Stratégie, Sécurité, Sahel, Sahara. En ligne de Nouakchott, il répond aux questions de RFI.

 

 

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 35

Pays couverts

Recherche

Archive Photo

Compteur de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter

Aujourdhui: Déc 18, 2017
Nous avons 29 invités en ligne
Centre 4s COPYRIGHT 2011 Design by NEUROCOM